Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2016

Nouvel endroit pour une rencontre .... BARBIERES

INSOLITE

Dani Lary quitte Bourg-de-Péage pour une usine désaffectée à Barbières

Par Emmanuel ChampaleFrance Bleu Drôme-ArdècheLundi 9 mai 2016 à 20:28

Les locaux de Barbières sont gigantesques, et les travaux colossaux.
Les locaux de Barbières sont gigantesques, et les travaux colossaux. © Radio France - Emmanuel Champale.

Dani Lary déménage. Le magicien du Plus grand cabaret du monde s'installe à Barbières, dans une usine désaffectée. Un local trois fois plus grand que celui de Bourg-de-Péage, pour permettre à Dani Lary de stocker son matériel et de répéter ses spectacles dans de meilleures conditions.

Dani Lary est en train de déménager. Il s'installe à la campagne , au pied du Vercors, à Barbières dans la Drôme. Avec son équipe, le magicien est beaucoup trop à l'étroit aujourd'hui dans ses locaux de Bourg-de-Péage. Et il a trouvé exactement ce qu'il cherchait. Une friche industrielle, à qui Dani Lary va offrir une nouvelle vie.

Il s'agit de l'ancienne usine de la SERT, qui fabriquait des remorques pour l'armée et qui a déménagé à Romans. Le site fait 5 000 mètres carrés, sur deux étages, et le hangar principal est gigantesque. "C'est une salle de 2 000 mètres carrés sur une hauteur de 11 mètres de haut", explique Dani Lary. "C'est la dimension d'une salle de Zénith", poursuit le magicien drômois. "J'ai mon Zénith à Barbières.

Bien sûr il faut avoir un peu d'imagination... Pour l'instant, le sol est jonché de gravats et les travaux viennent de juste de commencer. Le travail de réfection est colossal : cela va coûter plusieurs centaines de milliers d'euros. Mais Dani Lary n'avait pas le choix. "A force de construire tous les mois un numéro nouveau dans le Plus grand cabaret du monde, je me suis retrouvé avec 400 numéros de magie. Et j'ai jamais rien jeté", confie-t-il. "Faut bien le mettre quelque part."

A Barbières, un millier d'habitants, on ne boude pas son plaisir de voir arriver ce voisin très connu. "J'adore ce qu'il fait", lâche avec le sourire Satine, 11 ans. "En plus, c'est pas tous les jours qu'on verra quelqu'un comme lui dans le village."

Le nouveau hangar servira de salle de répétition pour de grands spectacles.  Dani Lary a déjà prévu de remercier les Barbieois pour leur accueil en les invitant dans les prochains mois à une séance privée.

Les commentaires sont fermés.