Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2010

Galliano pour l'été 2010

Galliano

Les lunettes de soleil Galliano ne sont pas seulement l’accessoire ultime, elles sont aussi l’alibi ultime. Un symbole statutaire qui dissimule le regard tout en exposant l’image que l’on souhaite projeter de soi. Avec mes lunettes de soleil, j’ai eu envie de créer le nouveau glamour, et donner à mes muses le pouvoir d’en jouer à volonté « .
John Galliano

En lançant des lunettes de soleil sous sa propre griffe, en collaboration avec Marcolin, John Galliano a voulu faire rimer mode et fonctionnalité. Comme toujours chez ce narrateur hors pair, l’inspiration est multiple – stars du grand écran et maquillage, podiums et tapis rouges, héritières excentriques et beautés ethniques… A ces icônes incontestablement Galliano, il dédie aujourd’hui une nouvelle création, incarnation parfaite de son esprit unique de romantisme et d’innovation. Avec ce nouveau modèle, les ‘Galliano Girls’ sont prêtes à passer de l’ombre des coulisses aux lumières de la scène… A l’instar du maquillage qui transforme ses mannequins en créatures imaginaires, les lunettes de soleil Galliano opèrent dans l’instant la même métamorphose. Le maquillage – inspiration du nouveau visage et des nouvelles lunettes de soleil Galliano.

Pour les hommes,Galliano s’est inspiré de ses héros et rebelles préférés. ‘Beau Regard’ marie ainsi motifs maison et influences cinématographiques dans un modèle qui juxtapose une large barre frontale en plastique, une fine monture inférieure en métal et des branches aux couleurs contrastées. Évocation des rebelles hollywoodiens des années 1960, et des légendaires membres du ‘Rat Pack’, Beau Regard dissimule l’insolent regard des machos comme les vitres teintées protégeaient les stars de leurs fans en délire, tandis que des rivets métalliques rappellent les interminables Cadillac dans lesquelles ils se déplaçaient. Enveloppant, le modèle aviateur rend un hommage détourné à un autre ‘Galliano Guy’, Steve McQueen, lancé sur sa moto à pleine vitesse vers le soleil couchant. Chaque modèle se révèle aussi moderne et inattendu que l’aventure à laquelle tout homme aspire.

merci Homactu !

Commentaires

Galliano . C' est la classe à Dallas

Écrit par : carole | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.